Le Gouvernement de la République du Ghana 

Le gouvernement du Ghana, par le biais de la Commission nationale de planification du développement, le Ministère des affaires étrangères et de l’intégration régionale, le Ministère des finances, le Ministère des questions liées à l’égalité et à la parité hommes-femmes, des services à l’enfance et de la protection sociale.

 

Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique 

Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) a son siège à Dakar, au Sénégal. Il a été fondé en 1973 comme organisation de recherche panafricaine indépendante axé principalement sur la recherche en sciences sociales en Afrique.
La mission de CODESRIA a nécessité l’émergence d’une communauté panafricaine de chercheurs, la protection de leur liberté intellectuelle et de leur autonomie dans l’exercice de leurs fonctions ainsi que l’élimination des obstacles en matière de langue, de discipline, de région, de sexe et de génération.

Institut des études statistiques, sociales et économiques

Fondé en 1962, L’Institute of Statistical, Social and Economic Research (Institut des études statistiques, sociales et économiques) (ISSER) est basé à la Faculté des sciences sociales de l’Université du Ghana. L’ISSER a pour mission de mener des activités visant à promouvoir, dans un premier temps, le développement socio- économique du Ghana et dans un deuxième temps, celui de l’Afrique en général. Plus précisément, l’Institut mène des recherches dans le domaine des sciences sociales et favorise le développement des ressources humaines par le biais des programmes de formation postdoctorale en études du développement ainsi que par des formations de courte durée. L’ISSER fait également le suivi et évalue les effets des politiques, projets et programmes de développement à la fois en termes de leurs objectifs et de leurs effets généraux.

Le portefeuille de recherche de l’ISSER couvre un large éventail de questions, y compris la conception, le suivi et l’évaluation du développement ; les dimensions sociales du VIH/SIDA, les questions liées à l’égalité et à la parité hommes-femmes, le financement des soins de santé, les aspects comportementaux en matière de soins de santé, les options de politique économique, la pauvreté, la technologie de l’information; études multidisciplinaires et démographiques. Depuis 1992, l’ISSER rédige la State of the Ghanaian Economy Report (Rapport de l’analyse l’état de l’économie ghanéenne) sur une base annuelle. Le rapport couvre les politiques budgétaires, les évolutions monétaires et financières, le commerce et les paiements internationaux, la performance des secteurs agricole, industriel et des services. D’autres principales publications rédigées par l’Institut comprennent des rapports techniques, des documents de travail et travaux de séminaire, des rapports spéciaux et des documents de politique générale.

Société pour le développement international

La Société pour le développement international (SID) est un réseau mondial d’individus et d’institutions œuvrant pour un développement participatif, pluraliste et durable. Cette organisation a été fondée à Washington DC en 1957 et est basée à Rome depuis 1978. Grâce à ses programmes et initiatives, organisés dans les principaux centres de développement de politiques dans le Nord et le Sud, la SID joue un rôle crucial dans la promotion du dialogue entre différents acteurs et groupes d’intérêt, à la fois aux niveaux local et international. Grâce à ses programmes, la SID vise à se positionner comme plateforme de réflexion de premier plan sur les questions de développement, institution réunissant divers points de vue et expériences tirés de différents domaines de l’activité humaine. La SID jouit du rôle d’acteur singulier dans le domaine du développement principalement grâce à son réseau de plus de 3 000 membres répartis dans 80 pays et 45 sections locales. La SID travaille avec plus de 100 associations, réseaux et institutions impliquant universités, parlementaires, étudiants, leaders politiques et experts en développement, à la fois aux niveaux local et international. Cela fait de la SID l’une des rares organisations à avoir une approche holistique, multisectorielle et multidisciplinaire pour le développement et le changement social.

La Campagne du Millénaire des Nations Unies 

La Campagne du Millénaire des Nations Unies a été créé par le Secrétaire général de l’ONU Kofi Annan en 2002 avec pour but de soutenir la participation des citoyens dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (adoptés par 189 chefs d’État des pays riches et pauvres) dans le cadre de la Déclaration du Millénaire signée en 2000. Depuis 2002, l’initiative travaille avec des partenaires des Nations Unies ainsi qu’avec divers acteurs mondiaux clés, tels que la société civile, parlementaires, groupes confessionnels et associations des jeunes afin d’inspirer les gens du monde entier à œuvrer pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement d’ici à 2015. Actuellement, cette Campagne plaide pour une intensification des efforts en vue de promouvoir de manière efficace un plus grand soutien pour la réalisation des OMD, car il importe désormais plus que jamais que ces derniers demeurent une priorité dans programmes politique et public mondiaux. Dans nos actions, nous mettons en exergue leur impact de façon à ce qu’ils demeurent un investissement sûr et rentable pour tous dans la lutte contre la pauvreté au niveau mondial. En outre, la Campagne du millénaire des Nations Unies est engagée dans le Processus post-2015. La Campagne du millénaire des Nations Unies est basée à New York, mais dispose des équipes travaillant en Afrique, en Asie et en Europe.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) 

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) est un organisme des Nations Unies dont le siège est à New York, menant des campagnes sur le long terme visant à fournir une aide humanitaire et de développement à des enfants et des mères dans les pays en développement. C’est l’un des membres du Groupe des Nations Unies pour le développement et son Comité exécutif. L’UNICEF a été créé pour fournir de l’aide alimentaire d’urgence et des soins de santé aux enfants dans les pays ravagés par la Seconde Guerre mondiale. L’essentiel des actions de l’UNICEF se passe sur le terrain par le biais d’un personnel réparti dans plus de 190 pays et territoires. Plus de 200 bureaux nationaux effectuent les missions de l’UNICEF à travers un programme développé en partenariat avec les gouvernements hôtes. Dix-sept bureaux régionaux fournissent une assistance technique aux bureaux nationaux, si besoin. La Division des approvisionnements de l’UNICEF est basée à Copenhague et sert de principal point de distribution pour des produits essentiels tels que les vaccins, médicaments antirétroviraux pour les enfants et les mères séropositifs, suppléments nutritionnels, abris d’urgence, fournitures scolaires, etc. Un Conseil d’administration composé de 36 membres établit les politiques, approuve les programmes et assure le suivi les plans administratifs et financiers.

Le Réseau Third World Network Africa 

Le Réseau Third World Network Africa (TWN- Af) est une organisation panafricaine de recherche et d’activités de plaidoyer basée à Accra, au Ghana consacrée aux problèmes liés au développement, l’environnement et questions Nord-Sud. Le réseau TWN- Af cherche une meilleure concertation des besoins et des droits des groupes sociaux marginalisés, une répartition équitable des ressources mondiales et des formes de développement écologiquement durable et qui répondent aux besoins humains. La publication phare de TWN, Agenda Africain, cherche à raconter les histoires et perspectives démontrant nos objectifs sur le développement africain à la fois à l’Afrique et au monde entier.

PNUD 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial des Nations Unies consacré aux questions de développement. Le PNUD prône le changement et fournit  des connaissances, expériences et ressources aux pays dans le but de permettre aux populations d’améliorer leur vie. Le PNUD est présent dans 177 pays et travaille en partenariat avec les gouvernements sur leurs propres solutions aux défis nationaux et mondiaux. Pour renforcer leurs capacités, ces pays peuvent s’appuyer sur le personnel du PNUD et son large éventail de partenaires.

Le PNUD a un Conseil exécutif à l’Assemblée générale des Nations Unies. L’Administrateur du PNUD est le troisième fonctionnaire du plus haut rang de l’Organisation des Nations Unies après le Secrétaire général des Nations Unies et le Secrétaire général adjoint.
Basée à New York, le PNUD est entièrement financé par des cotisations volontaires des pays membres. L’organisation dispose des bureaux nationaux dans 177 pays, où il travaille avec les gouvernements locaux pour relever les défis liés au développement et renforcer les capacités locales. En outre, le PNUD travaille au niveau international pour aider les pays à atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Actuellement, le PNUD est l’un des principaux organismes des Nations Unies impliquées dans l’élaboration  du Programme d’action en faveur du développement Post- 2015.

Le PNUD fournit des conseils d’experts et de l’appui financier, des programmes de formations et pour le bénéfice des pays en développement, mettant de plus en plus l’accent sur l’assistance aux pays les moins avancés. De façon à réaliser les OMD et promouvoir le développement au niveau mondial, les actions du PNUD sont axées sur la réduction de la pauvreté, le VIH / SIDA, la gouvernance démocratique, l’énergie et l’environnement, le développement social et la prévention des crises ainsi que sur les activités de recouvrement. Dans ses programmes, le PNUD favorise également la protection des droits humains et l’autonomisation des femmes.
En outre, le Bureau du Rapport mondial sur le développement humain du PNUD publie un rapport annuel sur le développement humain (depuis 1990) pour mesurer et analyser le progrès réalisé en matière de développement. En plus du rapport mondial, le PNUD publie des rapports régionaux, nationaux et locaux liés au développement humain.

Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique 

La CENUA, Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique a été créée en 1958 en tant que l’une des cinq commissions régionales de l’ONU. La mission première de la CENUA est de promouvoir le développement économique et social de ses Etat membres, favoriser l’intégration intra- régionale encourager la coopération internationale pour le développement de l’Afrique. En tant que seule agence onusienne mandatée à fonctionner à la fois aux niveaux régional et sous-régional pour appuyer les priorités de l’Afrique en matière de développement, la CENUA joue un double rôle, d’abord comme le bras régional de l’ONU et deuxièmement comme composante clé du paysage institutionnel sur le continent africain. Composé de 54 Etats membres, la CENUA est donc bien placé pour apporter une contribution unique pour répondre aux défis de développement du continent.

A travers ses publications, telles que le Rapport économique sur l’Afrique, la Commission diffuse les meilleures pratiques de certains aspects liés à la gestion économique en Afrique. De manière constante, la CENUA préconise la mise en œuvre d’un cadre de politique macroéconomique solide favorisant la croissance inclusive, le développement du secteur privé, l’emploi, la valeur ajoutée, la transformation économique et le développement durable. En 2012, sous la direction de son nouveau Secrétaire exécutif et Sous-secrétaire général de l’ONU, M. Carlos Lopes, la CENUA a entrepris un processus de restructuration en vue de réorienter son action pour renforcer son rôle de cellule de réflexion continental tout en mettant l’accent sur la politique macro-économique, le commerce régional et l’intégration, le développement de la politique sociale et des statistiques. Une attention particulière est accordée au recueil de statistiques régionales originales et à jour pour fonder les activités de recherche et de plaidoyer sur des preuves claires et objectives. Le mandat de la CENUA s’étend à la promotion de dialogue en matière d’élaboration des politiques ; assurer le développement approfondi des capacités et fournir des services consultatifs dans les domaines thématiques clés. La MDP- RPS, Division de la politique macro-économique (MPD) de la CENUA se penche, quant à elle, sur la production de connaissances innovantes et pertinentes à travers les activités de recherche appliquée qui prennent en charge le programme de transformation de l’Afrique.

Les Etats membres sont accompagnés dans la formulation et la mise en œuvre des politiques visant la réalisation des OMD en vue de leur permettre de sortir graduellement du statut des Pays les moins avancés (PMA). Grâce à sa division dédiée au renouveau en matière de planification, la CENUA est engagée dans les activités visant à renforcer les capacités des États membres de sorte que ceux-ci puissent concevoir, mettre en œuvre, suivre et évaluer les plans et les stratégies novatrices pouvant conduire à une croissance inclusive, durable et de transformatrice. Les pratiques de planification en Afrique et ailleurs sont examinés sur une base périodique par la CENUA afin de rassembler les enseignements tirés et les meilleures pratiques à vulgariser parmi les clients et les parties prenantes à travers des démarches d’apprentissage par les pairs et les mécanismes de partage des connaissances.